LJC

Forum Conteurs, Musiciens, Compagnies Médiévales, structures culturelles...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le Roi Glagla..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Faenor
Rang: Administrateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 742
Age : 52
Localisation : Aix-en-Provence
Emploi : Conteuse-Musicienne
Date d'inscription : 13/11/2004

MessageSujet: Le Roi Glagla..   Sam 2 Déc - 13:00

snom Un Conte rythmé d'éternuements, mais aussi de tendresse :merz:

LE ROI GLAGLA

Il était une fois un roi qui avait toujours froid. Tout le monde le savait et l’appelait le roi Glagla. Il avait froid du matin au soir, du bout du nez au bout des pieds. Le roi Glagla ne sortait jamais de chez lui. Il avait horreur du vent et de la pluie. Il ne supportait pas le moindre courant d’air. Les portes, les fenêtres et même les volets de son château restaient éternellement clos. Hiver comme été, le roi Glagla passait ses journées enfermées et se lamentait :

Brrrr ! Mon Dieu que j’ai froid, brrrr !

Son fidèle ministre veillait sur lui et s’inquiétait beaucoup pour sa santé.
Voilà qu’un jour Suzon, une jeune servante un peu étourdie, oublia de refermer la porte derrière elle. Une bourrasque de vent s’engouffra dans la chambre du roi et l’instant d’après, évidemment :

AAAtchoum ! Il éternua.

Le roi Glagla éternuait si fort que les murs du château tremblaient. Des jours durant, il éternua. Puis un matin le roi ne voulut pas quitter son lit, pas même pour aller faire pipi. Il était tout blanc et claquait des dents :

Je, je … je suis ge…gelé.

Son ministre s’affola :
Au secours, à moi ! Notre bon roi se meurt de froid !
Le médecin royal arriva aussitôt et prépara une potion de piment et de poivron. Le roi Glagla avait si froid qu’il aurait bu n’importe quoi, et hop ! d’un seul coup, il avala toute la potion.
Ses joues devinrent d’abord roses, puis rouges. Le médecin royal fit un sourire triomphal :
Voyez comme notre bon roi se réchauffe.
Mais le roi devint tout à coup violet et hurla :

De l’eau, vite, j’ai la bouche en feu et les flammes de l’enfer me dévorent l’estomac !

Le ministre se précipita sur une cruche d’eau fraîche et la vida tout entière dans le gosier brûlant du roi Glagla. L’instant d’après, le roi était aussi blanc qu’avant et :

AAAtchoum ! Il éternua.

Le ministre renvoya ce médecin pas très malin et fit venir ses conseillers.
Le premier proposa :
Pour se réchauffer, notre roi devrait prendre un bon bain de pieds.
Le ministre ordonna donc à Suzon de préparer une bassine d’eau bouillante. Le roi y plongea ses pieds glacés. Rien à faire, le roi Glagla claquait toujours des dents et :

AAAtchoum ! Il éternua.

Le deuxième suggéra :
Pour se réchauffer, notre roi devrait porter une culotte et un bonnet de laine.
Le ministre ordonna à Suzon d’apporter une longue culotte et un chaud bonnet de laine. Le roi les enfila, mais rien à faire, le roi Glagla avait toujours aussi froid au derrière et :

AAAtchoum ! Il éternua.

Le dernier des conseillers chercha longuement une solution :
Pour réchauffer notre roi, il suffit de le couvrir de trois édredons.
Le ministre ordonna donc à Suzon d’apporter trois gros édredons de plumes d’oie. Il les posa délicatement sur le roi. Rien à faire ! Du roi Glagla on voyait plus que le bout du nez, mais il était toujours aussi gelé et :

AAAtchoum ! Il éternua.

Le ministre renvoya ces conseillers pas très futés et il se mit à pleurer.
Notre bon roi va donc mourir de froid…
Suzon, jusque-là, avait obéi, mais elle se mit tout à coup en colère :

A quoi bon lui réchauffer les pieds, la tête ou le derrière… Notre bon roi, c’est au coeur qu’il a froid !
Alors Suzon, un à un, enleva les trois édredons. Puis, doucement, elle posa sa main sur le coeur si froid du roi Glagla. Le roi Glagla regarda la jolie Suzon et aussitôt il sentit son corps se réchauffer du bout de ses pieds au bout de son nez. Le ministre sauta de joie.

Suzon ouvrit ensuite tout grand les portes, les fenêtres et même les volets. Depuis des années ils étaient restés fermés. La lumière et l’air frais entrèrent dans la chambre. Le roi sortit de son lit, et comme il n’avait plus froid, il prit une grande décision :

Aujourd’hui, j’épouserai Suzon !

Avec elle je suis certain d’avoir chaud toute ma vie !
Le roi Glagla épousa donc Suzon et plus jamais on ne l’entendit éternuer

Une histoire pour apprendre que tendresse et affection peuvent parfois être d'un grand secours!


mus :cor: mus :cor: mus

_________________
Belle et Douce Journée à vous! /I\
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://contesduchene.blogspot.com
 
Le Roi Glagla..
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Glagla, les gagnantes sont...
» A glagla ...... hier à Dieppe
» Impressions a froid (dans les deux sens du terme, glagla ...)
» Semaine du 12 au 18 octobre
» Séjour en famille au Sequoia Lodge du 03/02 au 05/02/2012 ou l’immersion dans le grand Nord Canadien (glagla inside)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LJC :: MYTHES-CONTES-LEGENDES :: Contes & Légendes :: Contes-
Sauter vers: